Avant-après – le Pont au change

Arche posée sur l’axe majeur de la vie parisienne

Quelques repères

Aujourd’hui pas de vue de côté sur le Pont au Change, juste des photos depuis le pont en direction de l’île de la Cité ou vers la rive droite et le châtelet. A quoi bon ? me direz-vous, ce type de prise de vue ne donne aucune idée du pont lui-même…. Et vous aurez raison, mais ce que l’on veut aujourd’hui c’est tout simplement se rappeler comment était le pont, jadis bâti de maisons, comme bien des ouvrages de ce type, et observer l’aspect qu’il a de nos jours.

Nous n’allons donc pas nous arrêter très longtemps sur son histoire, qui est riche et ancienne. Quelques repères cependant :

  • Le pont est posé dans le prolongement de l’axe Nord-Sud de la ville gallo-romaine (qui s’était, pour mémoire, presque exclusivement édifiée rive gauche (autour du métro Saint-Michel pour faire court) et sur l’île de la cité,
  • Il a été construit et reconstruit plusieurs fois,
  • Il porte ce nom car il abrita longtemps, dans les maisons qui le bordaient, des échoppes de changeurs de monnaies,
  • L’actuel a été construit sous le second empire (d’où les monogrammes, N comme Napoléon, visibles entre ses arches) il mesure 103 mètres de long, est large de 30 mètres et possède 3 arches de 23 mètres.

L’avant-après

Les 2 images, gravure et peinture de cet article, datent la première du XVIIe siècle et la seconde de 1786 (date à laquelle les maisons du Pont au change furent abattues).

image-1

image-2

Vous pouvez voir, sur la gravure, à l’extrémité du pont, là où se trouve actuellement la place du châtelet, un monument à la gloire de la famille royale. Il s’agit d’un monument édifié à la demande d’Anne d’Autriche (épouse de Louis XIII et reine de France) pour promouvoir le pouvoir royal et son légitime futur monarque : Louis XIV qui était alors un enfant. Nous nous intéresserons bientôt à ce monument dans un nouvel article de ce blog.

Ici, sur le tableau et la photo ci-dessous, seule subsiste la tour de l’horloge tout le reste ayant changé. On remarquera l’étroitesse de la rue allant vers la rive droite (actuel Boulevard du Palais) elle donne une idée du bâti dense qui occupait alors l’ile (habité de 30 000 habitants au milieu du XIXe siècle). Remaniée sous le second empire elle a aujourd’hui laissée place au large et noir boulevard que nous connaissons.

image-3

image-4

Sources :

  • Article Wikipedia sur le Pont au Change – pour le consulter cliquez ici
  • Paris Godoy, Le guide du promeneur du 1er, Parigramme, Paris, 1999

Illustrations :

  • Gravure – ex. A. Erlande-Brandenburg, JM Leniaud, F. Loyer, C. Michel, Autour de notre dame, AAVP, Paris, 2003.
  • Peinture – ex. A. Erlande-Brandenburg, JM Leniaud, F. Loyer, C. Michel, Autour de notre dame, AAVP, Paris, 2003.
  • Photos de l’auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.