Le Pont Marie – bientôt 400 ans

L’Introduction dispensable

Le Pont Marie, qui relie la rive droite et le Marais à l’Ile jadis appelée île Notre-Dame, à bientôt 400 ans.

 

Vraiment remarquable, avec son dos d’âne et ses alcôves surmontant chaque pilier, il le serait plus encore s’il avait conservé ses maisons car il était bâtit ! On peut voir, ci-dessous, à l’aide du montage plutôt maladroit réalisé par mes soins, ce que cela donnerait si les maisons étaient toujours là et cela ne manque pas de charme.

montage copie

montage copie bis

Malheureusement la mode n’a pas toujours été aux ponts construits, les maisons ont disparu et pour se faire une idée, en vrai, de ce à quoi pouvaient ressembler de tels ponts, il va falloir aller à Florence pour voir le ponte Vecchio….

ponte vecchio

L’histoire

Pour comprendre l’histoire du pont il faut se replacer dans celle de la ville de Paris. Pour faire court il a été bâti à un moment où, sous les règnes d’Henri IV et de Louis XIII, le Marais devenait un quartier convoité par l’aristocratie. A un tel moment il apparait judicieux de lotir également l’ile Notre-Dame de beaux hôtels particuliers. Mais pour cela il faut un pont car jusqu’alors il fallait prendre une barque pour s’y rendre.

Le Pont Marie sera donc construit entre 1618 et 1635. Marie de Médicis en posa la première pierre mais ce n’est pas à elle que l’on doit le nom de cet édifice, il lui vient d’un monsieur Marie, entrepreneur général des Ponts de France, qui fut l’un des concessionnaires des travaux sur l’ile.

En 1635 le pont était terminé, totalement bâti, il comptait alors une cinquantaine d’hôtel. On passait donc du Marais à l’ile sans se rendre compte que l’on enjambait le fleuve. Mais il ne conserva pas longtemps toutes ses constructions car en 1658 une inondation, qui dut être puissante, emporta une vingtaine de ses dernières. En 1788, enfin, les derniers hôtels furent supprimés et le pont prit l’allure qu’on lui connait encore aujourd’hui.

Sur la galerie d’illustrations visibles ci-dessous vous pourrez tour à tour, à l’aide de plans ou de peintures, voir le bras de Seine sans le pont, avec le pont pas encore couvert d’habitations, avec le pont à demi loti (suite à une inondation calamiteuse).

pont avec la moitié des maisons

pont vu depuis mairie 1

carte 1

carte 2

  • Photos et montages de l’auteur.
  • Peinture de Nicolas Raguenet – 1757.
  • Gravure du XVIIIe siècle.
  • Cartes trouvées sur le site suivant, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.